L'AUDIT DE SÛRETÉ

INITIATION PRATIQUE AUX TECHNIQUES D'ÉVALUATION

Nous vous aidons lors des principales phases de réalisation : 

PHASE PRÉ-ORGANISATIONNELLE

  • Acceptation et implication des personnels dans la démarche, 
  • Détermination et évaluation des risques, 
  • Recherche et implication des partenaires, 
  • Méthodologie, Analyse de données, 
  • Rédaction / Restitution, 
  • Élaboration du plan stratégique pluriannuel, 
  • Choix des dispositifs matériels et organisationnels, 
  • Lancement des appels d’offres et relecture des propositions, 
  • mise en place d’une politique de contrôle interne. 

POURQUOI PROPOSER UNE AIDE PLUTÔT QU’UNE PRESTATION D’AUDIT CLÉ EN MAIN ?

Lorsque l’on est à la tête d’une entité commerciale, industrielle ou responsable d’un organisme de droit public ou privé, il peut s’avérer confortable, voire rassurant, de déléguer la mission d’introspection et d’audit à un cabinet spécialisé, afin d’obtenir la mesure du niveau de son exposition aux risques.

Les principaux avantages apparents de la démarche sont en effet les suivants : 

  • La notoriété ou les références du cabinet d’audit sont forcément un gage de résultat,
  • L’indépendance des auditeurs professionnels offre la garantie de l’impartialité tout au long de la démarche,
  • L’absence ou la faible implication en interne ne nuit pas à la continuité de l’activité, 
audit et sécurité

…D’autant que le temps nécessaire à la réalisation de la prestation d’audit conforte l’idée qu’il s’agit d’une démarche complexe justifiant tant la production d’un volumineux rapport que la hauteur des honoraires sollicités pour son accomplissement !

Au final, l’ouvrage (fort indigeste pour les non initiés) ne recèle pour mérite que celui d’exister. Il justifie, après lecture attentive des seules conclusions (et par les seuls habilités), une communication restreinte et son placement en lieu sûr ; par crainte qu’un malintentionné vienne y chercher inspiration pour exploiter les vulnérabilités décelées.

Parmi les inconvénients majeurs de cette délégation il faut noter que l’analyse, s’appuyant au mieux sur les constats arrêtés au jour de leur réalisation, induit des préconisations vouées à une obsolescence rapide.

En effet, a contrario des thématiques relevant de l’hygiène et de la sécurité qui s’imposent à tous par l’application incontournable des directives légales (art. 121-2 et 121-3 du C. pénal – L 4741-1 et L4121-2 du C. du travail), celles emportées par la lutte contre la malveillance font appel au seul bon sens et à des techniques et parades en nécessaire adéquation avec l’évolution des formes de la délinquance.

Pour cette raison, nous considérons que la mise en sûreté d’une activité professionnelle nécessite une action coordonnée, en même temps que l’implication personnelle de chacun, au quotidien, et ce, quelle que soit la fonction occupée au sein de l’entité.

CONTACTEZ-NOUS POUR PLUS D'INFORMATIONS

Fermer le menu